L'ÉQUIPE

Président association.jpeg

ROMAIN LAMIRAND

Éternel homme de l’ombre, il préfère l’arrière au devant de la scène. Bénévole pour de nombreuses associations, c’est un couteau suisse du monde associatif : « expert en rien, mais pas trop mauvais en tout ».


Plutôt que créer un spectacle ou se produire sur scène, il préfère porter des trucs, tenir la buvette ou faire de la paperasse pour le compte des autres. Du micro-événement autogéré, au festival accueillant des dizaines de milliers de spectateurs par jour, ou aux coulisses d’une scène nationale, il est à l’aise partout et prête main-forte à de nombreuses structures.


Un intérêt qui le poursuit également dans le cadre de sa vie professionnelle. Concepteur-rédacteur pour une collectivité, il change parfois sa plume de communicant pour celle de journaliste et suit avec intérêt la vie culturelle locale.


Donc quand on lui a proposé de prendre part à l’aventure des Studios Atrébates, pour mettre au service de ceux qui en auraient besoin son temps, ses bras ou ses compétences, il a dit : « Allez ! ».

LOÏC MARLES

Décorateur de cinéma où il collabore notamment avec Lucas Belvaux (Pas son Genre, Chez Nous) puis accessoiriste sur les plateaux de théâtre où il croisera la route d'Alexis Hazard (grande illusion), Loïc Marles foule les planches de la scène pour la première fois en tant que comédien dans les cabarets. 


Il y découvre l'art clownesque dans sa forme la plus brute et décide de s'y former au sein de la Compagnie du Moment (Vincent Rouche) et au Théâtre du Faune (Fred Robbe) tout en continuant de pratiquer le Théâtre Classique avec la Compagnie La Machine Infernale.


Il crée son premier clown avec Julien et Matthias Cadez pour les besoins du spectacle musical « Les Virtuoses ». S'en suivront 200 représentations parisiennes au Théâtre des Nouveautés et au Théâtre Fontaine, et deux tournées dans toute la France.


En 2018, Loïc prend son envol en rejoignant la Compagnie Arokaria où il écrit, met en scène et interprète le spectacle jeune public "Bigfoot, ramdam à la belle étoile" qui reçoit en 2021, le prix du public du festival jeune public d’Hardelot.


En 2021, en pleine crise sanitaire, c'est avec le soutien de l'Espace François Mitterrand de Bully-Les-Mines que le laboratoire d'expérimentation autour des personnages de la Marluche et du clown Bijou amène, naturellement, le comédien-metteur en scène à présenter son premier seul en scène.

Book - Loic (c) Laura Gilli -29_edited.jpg